Life Linda Life Linda
Rechercher !
Les eco-volontaires
Carnet de bord - Sensibilisation


Bilan d'un écovolontariat réussi, par Johanna et Elena




Les mission accomplies

Avant toute chose nore principale mission a été de sensibiliser un maximum de plaisanciers en conservant motivation et enthousiasme. Mais nous serions restées sur notre faim si nous n'avions pas observé une balaine et un Grand dauphin lors de nos traversées en ferry...Nous sommes aussi très heureuses d'avoir eu l'occasion de renconter les gardes de la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio qui nous ont si gentillement embarquées afin de découvrir les beautés de cette réserve...Ahh quel dommage d'avoir oublié nos maillots ce jour là ! Heureusement ils ont été largement utilisés lors de notre découverte du sud de la Corse : des lieux les plus trouristiques aux zones les plus sauvages.

Les sensibilisations

Des plus petits au plus grands bateaux, nous avons exploré un large échantillon de l'humanité : depuis les personnes les plus intolérantes au plus acceuillantes. Ces sensibilisations réalisées en quatre langues : français, anglais, italien et russe ont permis de toucher tous les continents. Rencontres sympathiques, insolites : un journaliste ayant écrit un article sur le Life LINDA, le photographe attitré de la Réserve ou encore un ancien capitaine du port de Bonifacio. Et nous ne citons pas bien sûr tous les anonymes beaux et charmants jeunes hommes qui réhaussent la motivation ! N'oublions pas également les sensibilisations inattendues qui ne feront jamais parties de statistiques, et oui toutes les occasions étaitent bonne pour sensibiliser : autostoppeurs, serveurs, gendarmes, vendeurs, randonneurs, réceptionnistes et même dentiste ! Un grand merci à toutes ces oreilles attentives ainsi qu'aux bateaux écoles et aux candidats au permis côtier.

Les plasanciers

Cette expérience nous permis de faire une étude sur une nouvlle espèce invasive en Méditerranée : les plaisanciers. Voici un bétisier issu de nos diverses rencontres :
- "c'est bien ce que vous faites car le dauphin, comme n'importe quel poisson (!!!!!!) à le droit de vivre tranquillement."
- Après l'explication du conflit existant entre les pêcheurs et les dauphins une plaisancière me répond : "Ah, mais non ce n'est pas possible, je ne vous crois pas, les dauphins sont gentils il ne peuvent pas faire ça, non, non, non, mais ce n'est pas la peine d'insister un dauphin ne peut pas trouer un filet..."
- pendant la sensibilisation les voiliers disent souvent : " allez voir les bateaux à moteur, c'est pas pareil, nous ont respecte la mer.." et les bateaux à moteur de nous dire " se sont les voiliers le problème...."

Nous sommes à présent capables de reconnaitre de loin un plaisancier à son look, son comportement...il va falloir continuer à surveiller cette espèce ;) !

Elena et Johanna, Bonifacio - Port Vecchio, Septembre 2006




Balade à Patrimonio



Cette après midi là Jordy et moi avons prévu de faire un petit tour en voiture autours des vignobles de Patrimonio avant de retourner travailler sur le port vers 17H.
A peine eu le temps de rouler quelques kilomètres que nous étions déjà perdus dans le maquis. L'histoire aurait pu en rester là mais un vieux monsieur au volant d'une grose voiture arrive au détour d'un chemin et, en gentleman, se propose de nous escorter jusqu'a Saint Florent. On entame alors une longue piste défoncées le long de magnifique amandiers. Nous sommes sur les terres du fameux domaine de la famille Montemagni, qui posède un quart des vignobles de la région. Ce vieux monsier n'est autre que Louis Montemagni, le propriétaire,...et il nous offre du raisin fraîchement cauilli ainsi qu'une bouteille de son Muscat, cuvée prestige et médaille d'or à la Feria di u vino de Luri....

Eve et Jordy, Saint Florent, Aout 2006



Quand l'information passe par les ondes



Je commençais à peine la sensibilisation de deux jeunes hommes lorsque la maman nous rejoint. On s'installe alors tous à la table pour la discussion et là surprise : elle me brief impécablement sur tout le programme Life LINDA. Rien à rajouer et pour cause elle venait d'écouter Amandine sur RCFM, la radio locale ! Une bonne élève en tous les cas, on change alors de sujet, les grands bals de la région du Nebbiu...mais ça c'est une autre histoire.

Eve, Saint Florent, Aout 2006


La parole aux enfants


Un papa a appelé son fils d'une dizaine d'années pour répondre au questionnaire. Le papa souffle quelques réponses sur les activités humaines ayant un impact négatif sur les dauphins : sacs plastiques...le fils le coupe aussitôt et lui dit "non plutôt la pollution sonore et les bateaux qui sont trop près d'eux, j'ai vu un film là dessus". Ne dit on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ?

Elena, Bonifacio, Aout 2006


Champagne sur un Yatch



Alors que j'entamais mon dernier tour de port, un charmant jeune homme me croise en me demandant " vous cherchez quelque chose ?" Eh bien non mais je peux vous parler des dauphins si vous avez un moment. Il me fait signe de le suivre jusqu'à son bateau et là surprise....il est en fait le capitaine d'un magnifique yatch anglais amarré au quoi d'honneur. Avec les membres du staff je partage leur carafe : champagne St Emilion et leur pain : toasts de canard aux fruits confits...sensibilisation pétillante s'il en est !

Eve, Saint Florent, Aout 2006


Prénom : LINDA



Les gens commencent à nous connaitre ...sous le nom de LINDA, toutes les deux ! Cela devient un deusième prénom sans parler du fameux "Salut les dauphins" tous les matins à Bonifacio

Elena, Bonifacio, Aout 2006



Aout 2005, les 10 commendements de l'écovolontaires LINDA rédigés par Clémentine



Les dix commandements de l'ecovolontaire LINDA :
1 Aux moustiques nuit et jour tu résisteras
2 Toujours ta bonne humeur tu afficheras
3 Avec ton binôme tu t'éclateras
4 Des centaines de questionnaires tu rempliras
5 Les refus ne t'ébranleront pas
6 Les italiens tu affronteras
7 Des rencontres intéressantes tu feras
8 Le défis de sensibiliser les grands Yachts tu relèveras
9 Dans ton budget tu rentreras
10 et après tous ça tu dormiras !!!

Clémentine


Aout 2005, Durée de sensibilisation reccord !


Il y a des jours où l'on sensibilise 25 bateaux dans la journée, et d'autres jours ou l'on en sensibilise qu'un seul : 3H30 de conversation sur un voilier magnifique. Les personnes étaient très intéressées, demandeuses d'informations. On repart du bateau "gonflé à bloc", prêt à retravailler 4h !

Clémentine & Jean-Luc


Aout 2005, Remarques de candidats au permis côtier


Lors du "dépouillage" des questionnaires des bateaux écoles de belles surprises nous attendent dans la rubrique :"Que faudrait-il améliorer et comment ?"
Morceaux choisis :
" Intervention captivante et instructive"
"Intervention attractive"
"Il faudrait plus de filles pour les exposés"
Sourirs.....
Outres ces quelques remarques, cette petite rubrique nous permet d'ajuster et d'améliorer notre discourt au fur et à mesure de nos interventions.

Clémentine


Août 2005 : Trache de vie de deux écovolontaires LINDA à Saint Florent


Saint Florent est un petit village plein de charme, qui voit sa population multipliée par mille en période estivale.
Le festivale Porto Latino se déroulant début aout, il nous a permis de rencontrer de nombreuses personnes et de s'enrichir culturellement.

Il est très agréable de réaliser la sensibilisation au port, l'ambiance y est chaleureuse et familiale. Nous avons eu l'occasion d'embarquer sur quelques bateaux, du yacht au petit voilier, et de discuter longement autour d'un verre du programme LINDA.

Notre voisinage fort sympathique nous a fait découvrir l'art culinaire corse ainsi que les merveilles environnementales de Ile de beauté.
Profitant de nos jours de repos nous sommes partie en escapade, traversant toute la Corse pour finir en bivouac au bord de la Restonica dans la région de Corte. Blotties en plein mois d'aout dans nos polaires et duvets à déguster une délicieuse soupe corse dans une bergerie plus qu'autentique.
A présent nous sommes connues comme le loup blanc à Saint Florent, nous pouvons rentrer sur le continent, le coeur léger, nous laissons ici un peu de nous et beaucoup du projet LINDA.

Leslie et Alexandra


Aout 2005, Demandez aux enfants ou comment clouer le bec à une ecovolontaire !



Sur le port de Porto-Vecchio, il y avait deux gamins sur la panne en train de pêcher.....Je les aborde en leur parlant de la pêche et des dauphins. Les parants arrivent, écoutent eux aussi toutes les explications sur ce dauphin familier des côtes corses. Arrive la question " Est ce que vous avez une idée de ce qui peut gêner ces dauphins qui vivent sur nos côtes ?" Et là ni une ni deux, le bout de chou de 5 ans me dit : " le bruit"....Une réponses très rarement pour ne pas dire jamais entendue des adultes....

Clémentine










Aujourd’hui destination Porto


Aujourd’hui destination Porto. Nous voilà parties pour 60 Km de routes sinueuses ce qui correspond à 2h de trajet en Corse ; mais heureusement le paysage « vaut le détour » ! Nous arrivons à présent sur Porto, petite ville encastrée entre mer et montagne. Sur place nous prenons contact avec la responsable d’une compagnie de promenades en mer, l’accueil de notre mission de sensibilisation est chaleureux.
14H30 : ça y est, nous embarquons à Bord du « Ville d’Ajaccio » ! L’équipage est sympathique. Un matelot nous présente aux touristes afin de faciliter notre approche. Sophie et moi partons chacune d’un côté du navire pour sensibiliser un maximum de personnes. Malgré une forte houle le travail se déroule bien et les passagers sont dans l’ensemble réceptifs. Tout en les informant nous profitons agréablement de la visite guidée dans la Réserve Naturelle de Scandola.
17H45 : retour sur la terre ferme, la tête dans les nuages...
Claire et Sophie, Août 2004


Journée de sensibilisation à Bonifacio


Dépliants dans plusieurs langues, T-shirts LINDA, casquette, crème solaire, et plein de motivation ! Nous sommes prêts! Il est 9h00, nous voilà sur le port de Bonifacio. Notre objectif : sensibiliser un maximum de personnes aux interactions existants entre hommes et dauphins! Nous arpentons alors les pontons à la rencontre des plaisanciers qui y font escale pendant leur périple : découverte de la Corse, traversée de la Méditerranée, tour du monde… En ce mois de septembre, les nationalités présentes sont variées: français, allemands, italiens, anglais, ... Nous nous exerçons alors aux langues étrangères! Certains nous font part de leur dernière rencontre en mer avec les cétacés : rêveurs en se remémorant ces instants, ils nous interrogent sur la répartition des dauphins en Méditerranée. Pendant que nous sensibilisons sur le port, nous rencontrons également des visages familiers: le personnel de la capitainerie, les professionnels de la mer, avec qui nous discutons de nos échanges avec les plaisanciers. Nous confions alors des dépliants informatifs aux points « stratégiques » : la boutique de location de bateau et jet ski, le bureau du port, etc… Il nous arrive même parfois de retrouver des plaisanciers rencontrés quelques jours plutôt dans un autre port ! A la mi journée nous décidons de nous rendre à la Baie de Santa-Gullia : sur les plages et sur les sentiers nous nous adressons aux usagers de la mer que nous ne rencontrons pas forcément dans les ports où nous intervenons. La fin de la journée arrive. Fatigués mais satisfaits, nous rentrons chez l’adorable Chantal. Demain nous irons à Porto-Vecchio pour une autre mission importante : intervenir dans le cadre de la formation au permis bateau.

Isabel et Adrien, Septembre 2004


Sensibilisation des candidats au permis côtier


Aujourd’hui nous sommes à Porto-Vecchio : nous voilà dans les locaux d'un des "auto-bateau-école" de Porto-Vecchio. Ici, de futurs plaisanciers suivent leur formation au permis bateau côtier : voilà un public correspondant parfaitement à notre sujet de sensibilisation ! De plus, le cadre d’apprentissage où nous les rencontrons se prête à merveille à une séance d’information… Nous prenons donc la place du moniteur devant un auditoire d’une dizaine de personnes pour 10 minutes intenses. Cette assemblée attentive et studieuse contraste avec les pontons animés du port ! Illustrations à l’appui nous présentons à ces futurs usagers du milieu côtier les mœurs et caractéristiques des animaux qu’ils auront peut-être bientôt l’occasion de croiser. Nous leur expliquons également l’attitude à adopter s'ils rencontrent des Cétacés : adapter l’allure du bateau, accroître la vigilance : nous évoquons alors ensemble des questions qui leurs sont familières, les ayant tout récemment abordées avec leur moniteur. La séance se termine en répondant à leurs questions, puis nous rendons la parole au moniteur. Nous nous éclipsons en espérant que le message est passé !
Merci aux "auto-bateau-écoles de Porto-Vecchio" qui nous accueillent !

Isabel et Adrien, Septembre 2004


Une matinée avec les gardes de la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio



Après une nuit courte et froide, il est 7h30 et le réveil sonne ce vendredi 19 Août. C'est avec un bon petit déjeuner et une grande motivation que nous arrivons à 8h30 de très bonne humeur au port de Porto-Vecchio devant le bateau des gardes de la réserve naturelle.
Là, nous rencontrons Jacques un garde, puis Marlène une saisonnière, nous rejoint et nous partons pour une matinée en mer.
Les gardes nous expliquent leur travail et à l'île de Toro, nous interceptons un appel au secours d'un bateau de 29m, qui aurait pris feu et qui coulerait à 3 milles des côtes de Porto-Vecchio. Les gardes de la réserve appellent le Sémaphore et une période d'observation pour réparer la fumée commence, mais après quelques minutes nous apprenons que le bateau se situent de l'autre coté du golfe et que des secours sont arrivés. Et oui, c'est ça aussi, le métier des gardes.
Entre 2 canistrelli dégusté (biscuits corse), le bateau continue son tour de la réserve particulièrement fréquentée en cette période de l'année. Les gardes sensibilisent pas mal de bateaux et saisissent aussi du matériel sur deux bateaux qui péchait en zone totalement protégée (où la pêche en apnée est interdite) et qui était en pleine connaissance des règles, grâce aux pancartes et aux bouées.
Enfin, quel beau métier : ils ont le plaisir d'être régulièrement en mer, en contact avec cet environnement et ce sentiment d'être actifs à la sauvegarde de nos mers et océans.
De retour à 13h30 sur le quai, après une très agréable matinée, sans avoir vu de dauphins malheureusement, nous repartons sensibiliser les plaisanciers sur les ports, regonfler à bloc.

Un grand merci à Jacques et à Marlène de nous avoir fait partager votre métier

Jean-Luc Tison


Une rencontre magique avec une bonifacienne

Un jour à Bonifacio, la sensibilisation sur le port ne marche pas très bien, très peu de personnes sur les bateaux, nous remontons dans la ville pour sensibiliser quelques touristes.
Nous entrons alors dans un magasin d'antiquités marines, de magnifiques tableaux, d'anciennes boussoles, hublots…Dans cette particulière atmosphère marine, mais très apaisante nous rencontrons Valérie, la responsable des lieux. Originaire de Paris, mais Bonifacienne dans l'âme depuis des nombreuses années, elle est mariée à un des derniers corailleurs de Bonifacio, nous parlons longuement des dauphins, de leur protection, du corail et du milieu marin, de l'environnement en général. Ca fait toujours plaisir de voir que nous ne sommes pas les seuls à se battre dans cette lutte de sauvegarde de notre planète. Elle se propose d'être le porte-parole de ce projet dans son magasin et une fois n'est pas coutume, nous laissons quelques dépliants, avec une grande confiance quant à la sensibilisation apportée par Valérie.

Jean-Luc Tison



Imprimer


La solution, c'est vous !
Eco-volontaires
nous recherchons des écovolontaires disponibles 1 mois et demi : du 15 juin au 31 juillet ou du 1 août au 15 septembre 2006

En savoir +
Partenaires :
La commission européenne WWF Office de l'environnement de la Corse Reserve Naturelle des Bouches de Bonifacio Parc Naturel Régionnal de Corse Université de Corse Sanctuaire PELAGOS Direction Régionnale de l'environnement