Life Linda Life Linda
Rechercher !
Les eco-volontaires
Portraits d'écovolontaires


Portraits d'écovolontaires "sensibilisation"



Année 2006





Elena Gorchakova

25 ans, etudiande en hydrobiologie

Ma motivation peut se résumer en 2 mots : réalisation d'un rêve !
Un rêve d'être utile, de protéger la nature sur le terrain, d'être impliquée dans un projet concret qui me passionne.
J'ai grandi au bords de la mer du Japon à l'autre bout du monde, jeme retrouve dans ce cadre execptionnel plein de charme et de magie méditerranéenne pour venir sensibiliser les gens venus de tous les coins de la Terre, comme quoi la terre ne connait pas de frontières ! Quand aux dauphins ..c'ets une histoire d'amour !



Eve Ancelin

26 ans

Depuis la fin de mes études de géographie je suis à la recherche d'expériences multiples à travers le monde alliant travail et détente. Cet années mon été en Corse à consisté à partir au contact des plaisanciers pour leur parler d'une espèce marine protégée : le Grand dauphin, sympas non ?!
Tout s'est passé pour le mieux à l'exception de quelques nuages dans le ciel bleu, régulier pour le 15 aout ici. Je me suis même peut-être en passe de me faire drafter (recruter) par l'équipe pro des voileux du port de Saint Florent pour la prochaine régate du Golf...en tout cas en attendant champagne !



Jordan William Dodge Wofford

19 ans

Je viens d'Amérique, Colorado, étudiant en langues. Je suis ici pour participer à la protection des dauphins et étudier le français.
Salut à tous les gens de chez moi !




Sylvain Roumeau

Salut à tous!
Je suis étudiant en environnement à La Rochelle, j'ai 23 ans, et je souhaite me diriger vers le domaine de la gestion de l'eau dans les pays du Sud.
Après un étape de trois au Mali dans le domaine de l'hydraulique villageoise, je me suis engagé en tant qu'écovolontaire pour le programme Life Linda. Quel contraste...C'est l'occasion de découvrir un nouvel aspect de la gestion et de la protection des milieux aquatiques, avec la sauvegarde d'une espéce protégée telle le Grand Dauphin. Cette mission est extrémement enrichissante tant sur le plan humain que professionnel, que d'échanges, de découvertes et d'agréables rencontres...Aujourd'hui, le travail de sensibilisation réalisé par le Life Linda est essentiel car on coure à la catastrophe, la mer est une poubelle (sacs platiques, diverses polutions...)
si le comportement de l'homme ne change pas on s'oriente vers la disparition de multiples espéces...et à long terme de l'homme lui même!



Johanna Bonnasi

24 ans, étudiante en M1 "" Conservation et restauration des écosystèmes"" à l'Université de Metz

Le Life LINDA m'a permis de concrétiser une de mes grandes envies :
m'investir bénévolement dans le domaine de la protection de la nature. C'est la motivation première de ma participation à ce programme. De plus cette magnifique expérience m'a apporté bon nombre d'autres satisfactions : la découverte de l'île de beauté, le contact avec des plaisanciers issus des quatre coins du monde ainsi que la rencontre avec mon binôme Elena !



Sandrine Baillon

22 ans, Etudiante 1ere année de M1 Biologie marine à Brest

Par hasard, en faisant des recherche pour un dossier à rendre à la fac je tombe sur les offres d'écovolontariat LINDA.
Etant itéressée par tous ce qui concerne les mammifères marins et la protection de l'environnement je n'ai pas résisté à déposer ma candidature.
Et me voilà en Corse !
La possibilité de découvrir le milieu associatif me plaisait beacoup dans cette démarche. C'était l'occasion de me rendre utile tout en parlant d'un sujet qui me passionne. Et pour couronner le tout cela me permet de découvrir une région qui est magnifique que ce soit d'un poin de vu terrestre ou aquatique


Leslie Coïc

Etudiante en biologie marine, 21 ans.

J'étais curieuse de voir le déroulement d'une telle campagne, et heureuse de participer activement à la protection d'une espèce menacée et ce dans un cadre sublime.
C'est une expérience enrichissante, non seulement par son côté social (perception des impressions du grand public sur les problèmes écologiques) mais également en terme d'expérience professionnelle.


Sven Alexandre Lumsden

Etudiant en zoologie à l'Université d'Edimbourg en Ecosse.
Ecovolontaire pour le WWF-France pour la seconde année consécutive.

J'adhère complètement aux projets du WWF de sensibilisation des usagers de la nature, je pense que la sauvegarde de la biodiversité de notre planète passe obligatoirement par une plus grande compréhension entre tous les acteurs.
Cette mission, dans le cadre magnifique qu'est la Corse est en plus une belle occasion pour justement s'exercer à communiquer avec des interlocuteurs d'origines très diverses. J'ai par ailleurs appris beaucoup de choses sur les dauphins.


Christelle Teneau

23 ans, étudiante en éthologie.

Je rêve de travailler dans une réserve naturelle, je suis passionnée par l'étude des interactions entre l'homme et la faune sauvage, c'est pourquoi le programme Life LINDA m'a tout de suite plu.
J'aime beaucoup partager mes convictions et mon enthousiasme avec d'autres personnes, j'ai donc été ravie de cet échange avec les plaisanciers pour leur faire part des recommandations du programme à propos des interactions avec le Grand dauphin. Cette expérience s'est révélée extrêmement enrichissante sur le plan humain - J'ai en effet découvert des personnes hors du commun (petit clin d'oeil à Steph, ma binôme de choc...) et certaines rencontres avec des plaisanciers resteront gravées dans ma mémoire. Mes souvenirs de sensibilisation sont sans aucun doute les apéros dégustés en compagnie de sympathiques navigateurs, à bord de leur bateaux !
Je ne connaissais pas la Corse avant d'y être envoyée par le Life LINDA. On m'avait dit que c'était une île magnifique et je n'ai pas été déçue, bien au contraire !! En plus des paysages somptueux, j'ai fait connaissance avec ses habitants qui sont vraiment des gens très attachants et qui ont plaisir à faire partager leur joie de vivre.
En bref, si c'était à refaire, je signerais les yeux fermés !


Stéphanie Delayat

24 ans.

La Corse représente beaucoup pour moi.
J'aime cette île, la vie paisible qui y règne, cette manière d'être au monde sans qu'il s'impose à vous. La protéger me semble indispensable et c'est ce qui m'anime ici...
Je suis étudiante en biologie marine et passionnée par les eaux et les populations du pourtour insulaire ainsi que par l'activité halieutique de l'île.
Le Life LINDA mène une mission importante, tant pour les pêcheurs que pour les populations de Grands dauphins présentes sur les côtes corses. C'est un programme auquel j'avais envie de participer car il traduit parfaitement mes convictions notamment en matière de "partage" et de limitation des activités anthropiques.
Cette mission de sensibilisation des usagers de la mer n'est pas toujours évidente mais elle est nécessaire, voire indispensable.
Si parfois on se heurte à des esprits fermés, à l'insouciance, voire l'inconscience, les belles rencontres dominent et rassurent sur la portée de notre information du grand public.
Je tiens à souligner les accueils chaleureux de "l'heure de l'apéro" auxquels nous sommes fréquemment conviés, la bonne ambiance qui règne sur les ports avec les saisonniers et avec Chris ma binomette... (...Quel changement de vie à l'italienne).
Enfin merci...merci au Life, merci à la Corse et aux corses à qui je dois beaucoup...


Sophie Deschamps

Une volontaire de la première saison qui revient !

C'est pour la seconde fois que je participe à cette campagne de sensibilisation sur le site de Calvi. La première fois fut en 2004 et pour une durée de 3 mois, me revoilà à Calvi pour participer à la dernière saison de LINDA. Cette deuxième participation me permet d'avoir un certain recul et par conséquent une meilleure intégration du programme.
J'ai souhaité participer à cette dernière campagne de sensibilisation car ce programme me tient à coeur, il m'a beaucoup apporté et je voulais lui rendre la pareille !
Les rencontres ne manquent pas et les échanges avec les plaisanciers et certains touristes sont très enrichissants, et puis il faut dire que le site est magnifique !
Nous avons eu également la chance de participer à une journée d'observation en mer afin de photographier les Grands dauphins et de constater la fréquentation nautique à proximité des côtes. Nous étions accompagnés de deux gardes de la Réserve Naturelle de Scandola et de la scientifique chargée du suivi scientifique des Grands dauphins pour le programme. Ce fut une superbe journée où nous avons pu suivre 4 Tursiops truncatus pendant une heure, il y avait même un petit de l'année : quel bonheur !


Thierry Grenier

23 ans, Master 2 Environnement et Qualité

Après m'être orienté dans la gestion de l'environnement, j'ai décidé de m'engager en tant qu'écovolontaire pour le programme Life LINDA. La sauvegarde d'une espèce protégée comme le Grands dauphin représente une mission essentielle à mes yeux, j'ai donc voulu y participer en sensibilisant et en informant le maximum de personnes. A la fois riche humainement et professionnellement ce programme m'a beaucoup apporté et le tout dans un cadre des plus agréables. C'est une expérience que je recommande de par son aspect utile : trouver un équilibre entre activités humaines et préservation de l'environnement marin.






Année 2005





Nicolas Toitot

Ma participation a été motivée par la problématique du programme, dont le dessein est de réinstaurer une cohabitation respectueuse entre une population animale (le Grand Dauphin) et une activité artisanale (la pêche), toutes deux fragiles.

Outre le fait de participer à une action de sensibilisation du public, j'étais curieux de découvrir comment le LIFE-LINDA était mené, surtout sur le plan de l'intégration et de la contribution des populations locales, une des clefs de la réussite du développement "soutenable".


Elodie Laffite

Je l'ai trouvé, le programme qui combinait mon attirance pour le milieu marin (et les dauphins en particuliers) et ma sensibilité de sociologue attaché à l'analyse des conflits d'usages et d'intérêt sur le même milieu !
La rencontre avec les différents usagers et professionnels de la mer à confirmé la complexité de la démarche. Elle a également souligné toute sa richesse. J'espère que mon avenir professionnel me permettre de m'engager encore plus en avant dans ce type de projet. J'en garderai un excellent souvenir de cette expérience et bien entendu de notre merveilleuse rencontre avec les Tursiops et 2 Rorquals.


Annick Oriol

Après des étude de biologie et avant de trouver un travail "stable et à long terme" je souhaitais être active dans le domaine de la préservation de la nature. Grâce au programme LINDA je peux m'épanouir pleinement dans cette activité. Durant 1 mois et demi je fais de la sensibilisation auprès des usagers de la mer (plaisanciers, skipper….) Je leur explique quelles menaces pèsent sur les cétacés et en particuliers sur le Grand dauphin et comment les observer sans les gêner lors des rencontres en mer. Ce sont en grande majorité des gens très sympathiques et j'appends moi aussi beaucoup de choses. Cet écovolontariat a également été l'occasion de redécouvrir cette île magnifique qu'est la Corse. J'espère trouver un boulot qui me convienne autant et qui me permette comme celui-ci d'être actrice de la sauvegarde de notre planète.


Laure Buffaz

23 ans, étudiante en biologie marine. J'ai participé au programme Life LINDA afin de m'impliquer concrètement dans un programme d'étude et de gestion d'un espace marin protégé.




Sandra Lepage

27 ans, Etudiante en halieutique. J'ai participé au programme Life LINDA afin d'aller au devant des gens d'horizons variés et de les informer sur les Grands dauphins.





Nadine Descousis

Géographe de formation avec un spécialisation en gestion et protection de l'environnement, j'ai 26 ans et actuellement à la recherche d'un emploi. Cette mission d'écovolontariat m'intéressait particulièrement pour acquérir une expérience supplémentaire, connaître un aspect de la sensibilisation du grand public et me pencher sur une problématique à l'interface entre gestion conservatoire et développement local, à l'image de ce qui m'a toujours passionné.


Jean-Luc Tison

Même après 101 piqûres de moustiques le 2ème jour, je suis toujours prêt à sensibiliser les plaisanciers à propos de leur impact sur les Grands dauphins !!!





Clémentine Linard

Les dix commandements de l'ecovolontaire LINDA :
1 Aux moustiques nuit et jour tu résisteras
2 Toujours ta bonne humeur tu afficheras
3 Avec ton binôme tu t'éclateras
4 Des centaines de questionnaires tu rempliras
5 Les refus ne t'ébranleront pas
6 Les italiens tu affronteras
7 Des rencontres intéressantes tu feras
8 Le défis de sensibiliser les grands Yachts tu relèveras
9 Dans ton budget tu rentreras
10 et après tous ça tu dormiras !!!

Je suis Clémentine, 21 ans, je rentre en M1 à L'IVEM de Brest. L'écovolontariat LINDA pour la sensibilisation des plaisanciers n'est pas facile mais l'expérience et les rencontres que vous ferez valent de l'or !


Alexandra Garde

A 24 ans, je suis diplômée d'un DESS " Economie et Environnement " mais le marché du travail étant peu accessible actuellement j'ai décidé de contribuer à l'avancée du programme Life LINDA afin d'enrichir mes compétences en matière de sensibilisation environnementale.



Leslie Maurin

Etudiante dans le domaine de l'Océanographie ; l'écovolontariat m'a permis de participer à un projet très enrichissant et de développer le côté "social" lors des rencontres avec les plaisanciers.




Jaela Devakarne

Le life-linda, une occasion pour moi de me retrouver sur le terrain et de m'inspirer de l'organisation d'un programme de préservation pour, si tout va bien, me lancer dans un petit projet relatif à l'environnement à la Réunion dès mon retour sur l'île. L'occasion également de découvrir l'île de beauté et d'y rester suffisamment longtemps pour la ressentir.





Nadia Ghanem

J'ai été surprise de l'existence d'un tel programme en France, y participer était pour moi une chance et une occasion inestimable de pouvoir être sur le terrain. De plus, la Corse : un véritable coup de foudre!!






Année 2004





Claire BERTHOLONE

Ecovolontaire sur le site de Calvi/ porto (juillet-aout), 22 ans, Elève ingénieur maître, niveau licence, Génie de l’Environnement.
Soucieuse d’acquérir une expérience de terrain dans le cadre de mes études en biologie environnementale la mission Life LINDA m’est apparue comme une bonne opportunité alliant travail et plaisir. Aller au devant des gens et les informer d’une problématique écologique, le tout dans un cadre magnifique.

Julie BONNAVAUD

Ecovolontaire sur le site de Bonifacio/ Porto-Vecchio (juillet-aout), 23 ans, Titulaire d’une maîtrise Sciences de la Terre et de l’Univers
J’ai décidé d’être écovolontaire pour le WWF-France afin de vivre une aventure humaine formidable au contact de gens aux cultures multiples et diverses dans un cadre magnifique : mission accomplie !
Cette expérience est très enrichissante aussi bien sur le plan personnel que professionnel, qui me permet d’apporter une petite pierre à l’édifice pour la protection d’un environnement exceptionnel et pour toutes les richesses qu’il nous offre...


Isabel CALDERON

25 ans, écovolontaire sur le site Bonifacio/Porto-Vecchio, titulaire d'un DEA 2cologie et Biologie marine.
Au cours de mes études en biologie moléculaire en Espagne j'ai participé à de nombreuses formations complémentaires en biologie et écologie marine. Il me semblait important de vivre une expérience sur le terrain de la sensibilisation du grand public à la conservation des espèces protégées avant de commencer une thèse en génétique des populations comme outil de gestion et de conservation des espèces marines.


Adrien CHEMINÉE

25 ans, écovolontaire sur le site Bonifacio/Porto-Vecchio, titulaire d'un DEA 2cologie et Biologie marine.
Je viens de finir mes études en environnement avec une spécialité écologie et biologie marine au cours d'un DEA. Je tenais à participer au Life LINDA afin de vivre une expérience de terrain au contact des usagers de la mer dans le cadre d'un programme de conservation. Je souhaite réaliser une thèse en lien avec la gestion/ conservation des ressources naturelles marines.

Sophie DECHAMPS

Ecovolontaire sur le site de Calvi/ porto, 21 ans, Titulaire d’un BTSA gestion et protection de la nature.
Désirant travailler dans le domaine de la conservation de l’environnement, cette mission était l’occasion de devenir écovolontaire au sein du WWF-France, d’acquérir une expérience professionnelle supplémentaire, d’améliorer mes compétences relationnelles et de découvrir l’Ile de beauté. C’est une expérience très enrichissante que je conseille vivement.

Charlotte FLOCHER

Ecovolontaire sur le site de Saint Florent-Ile Rousse (juillet-aout), 23 ans, Titulaire d’une licence de biologie cellulaire et physiologie.
Passionnée par la mer et plus particlièrement par les dauphins depuis toute petite, le l’écovolontariat au WWF m’offre l’occasion de sensibiliser le grand public sur un sujet qui me tien à cœur tout en effectuant des contacts professionnels.


Yann JOURGEON

Ecovolontaire sur le site de Saint Florent-Ile Rousse (août), 23 ans, Elève ingénieur maître, niveau licence, Génie de l’Environnement.
Ayant vécu une enfance proche de la nature et suivant actuellement des études dans le domaine de l’environnement, l’écovolontariat au sein du WWF me permet de participer à la préservation de ce que j’aime en faisant prendre conscience à mes concitoyens que le respect de l’homme passe avant tout par le respect de la nature.


Julien LAVAL

Ecovolontaire à Saint Florent, titulaire d'une DEA d'acoustique.
"Même si elle n'est rien au milieu de l'océan une seule goutte d'eau peut faire déborder le vase" Cette phrase résume l'état d'esprit dans lequel je réalise ma mission d'écovolontaire pour le Life LINDA.



Cécile MORCIANO

Ecovolontaire sur le site de Bonifacio/ Porto-Vecchio (juillet-aout), 21 ans, Elève ingénieur maître, niveau licence, Génie de l’Environnement
Je me suis engagée en temps que bénévole au sein du WWF-France dans le cadre du projet Life LINDA car ce mammifère marin que j’ai eu l’occasion de côtoyer plus d’un mois en 2001 m’a éblouis et fasciné par les mystères qui l’entourent. Cette mission de sensibilisation que se déroule en Corse est aussi une autre façon de l’approcher et le rencontrer...


Issam TOLOUH

Ecovolontaire sur le site de Saint Florent-Ile Rousse (juillet), 22 ans, Titulaire d’un DEA de Cinétique chimique
C’est avec un grand plaisir que j’ai répondu à l’appel du WWF-France pour être écovolontaire dans le cadre du Life LINDA. Ce programme m’a permis de découvrir l’Ile de beauté tout en réalisant mon souhait de participer aux activités de protection de la nature au sein d’une grande association de protection de la nature.





Portraits d'écovolontaires "pêche"




Année 2004




Alexandre CILIBERTI

25 ans, Ecovolontaire à Galéria/Porto (avril-octobre 2004), titulaire d’une maîtrise.
Ma participation au Life LINDA constitue une étape pratique particulièrement enrichissante avant de poursuivre mon cursus avec une année d’étude supplémentaire en mastère.



Muriel CURTET

24 ans , Ecovolontaire à Galéria/Porto (avril-octobre 2004), titulaire d’une maîtrise
Envie de participer à un projet alliant la conservation d’une espèce animale et activités humaines tout en développant une expérience de terrain supplémentaire.



Richard DOUHET

22 ans. Ecovolontaire à Saint-Florent (mai-octobre). Titulaire d’une maîtrise de biologie des populations et des écosystèmes marins.
Curieux de découvrir la Corse à travers le monde de la pêche et de participer à un programme visant à aider les pêcheurs tout en préservant la biodiversité.


Agnès JAHIER

Ecovolontaire à Saint-Florent (mai 2004-novembre 2004).
Animée par la volonté de contribuer à la préservation d’une espèce menacée tout en découvrant la réalité de la pêche artisanale en Corse...
Imprimer


La solution, c'est vous !
Eco-volontaires
nous recherchons des écovolontaires disponibles 1 mois et demi : du 15 juin au 31 juillet ou du 1 août au 15 septembre 2006

En savoir +
Partenaires :
La commission européenne WWF Office de l'environnement de la Corse Reserve Naturelle des Bouches de Bonifacio Parc Naturel Régionnal de Corse Université de Corse Sanctuaire PELAGOS Direction Régionnale de l'environnement