Life Linda Life Linda
Rechercher !
Principaux Résultats
Fréquentation nautique

Quel est le niveau de fréquentation nautique des sites ?


La fréquentation par les engins nautique constitue avec la pêche une activité susceptible de déranger les Grands dauphins. De façon plus ou moins directe : risque de collision, modification des comportements pollutions sonores sous-marines due à la forte fréquentation nautique.
Pour évaluer ces dérangements et envisager des solutions le Parc Naturel Régional de Corse a mené plusieurs études.

L’impossible trafic nautique


Des comptages in situ et à partir de photos identification ont été faites pour une soixantaine de sites de mouillage, en matinée et en soirée, sur les 3 secteurs concernés par le programme. Les comptages indiquent en moyenne, au mois d’août dans les Bouches de Bonifacio 755 bateaux par jour pour le seul secteur de Bonifacio, jusqu’à 80 sur un site de mouillage.
Sur l'intégralité des sites, on remarque une fréquentation moyenne au mouillage trois à cinq fois plus importante pour les bateaux à moteurs que pour les voiliers.


Nombre de bateaux au mouillage par jour : moyenne sur les mois de juillet à septembr
Concernant le suivi du trafic, 93 fiches de suivi ont été renseignées. Les comptages montrent qu’en moyenne 700 bateaux par jour circulent sur le secteur des Bouches de Bonifacio (bateaux qui passent une ligne imaginaire tracée à partir de l’îlot Lavezzu en direction de la Madalenna). Entre 10H et 14H : 49% du trafic est observé : soit 350 bateaux qui naviguent traversent la ligne, soit plus d’un bateau par minute à ce moment de la journée !.
Il y aussi des journées particulièrement exceptionnelles : le 17 août 2005 1926 bateaux ont transité aux abords de l’îlot Lavezzu !
Ils révèlent aussi une fréquentation des Bouches de Bonifacio 8 fois supérieur à celle du Secteur de Scandola avec une fréquentation des bateaux à moteurs prés de deux fois supérieure en août par rapport aux voiliers. L'intensité de la circulation des navires revêt un caractère très saisonnier et la nature des embarcations varient aussi selon la période.
BonifacioBonifacioScandolaScandola
JuilletAoûtJuilletAoût
Nbre bateaux à moteurs en transit12195175059112402
Nbre voiliers en transit600685776851441
Total mensuel182012608215963843
Total période estivale442835439

Estimation mensuelle du trafic nautique par zone (calculé à partir des moyennes journalières) :


Les ratios voiliers/moteurs très différents selon les navires aux mouillages ou en transit permettent de penser que les bateaux à moteur quittent moins souvent le mouillage que les voiliers. L'étude a permis de poser les bases d'un suivi et d'établir un protocole facilement applicable.

Etant donnée la très forte fréquentation des sites, le dérangement des animaux, les collisions et la pollution sonore engendrée par les moteurs sont inévitables. Cette étude montre l’importance que revêt la plaisance vis-à-vis de la gestion des populations de Grands dauphins. Il est nécessaire de suivre cette fréquentation régulièrement pour permettre aux gestionnaires de renforcer la réglementation si besoin (type d’embarcation, vitesse et distance à la côte…) afin de mieux protéger les Grands dauphins, mais aussi d’autres espèces pouvant souffrir du dérangement provoqué par une fréquentation nautique trop forte.

Observation : quels risques pour les animaux ?


L’observation des Cétacés, si elle est mal pratiquée, peut conduire à des modifications de comportement, et même à des blessures.
Si cette activité est peu pratiquée en Corse de façon commerciale, nombreux sont les plaisanciers qui la pratiquent à titre individuel. Un des objectifs du programme Life Linda était donc d'évaluer et de quantifier l'impact de ces pratiques. 35 interactions en situation d'observation ont donc été analysées.
Les groupes observés sont en moyenne composés de 11 dauphins avec dans un quart des cas la présence de jeunes. Ces observations ont essentiellement lieu dans des zones rocheuses et de graviers où le dauphin peut se nourrir. La durée des observations est de 17 minutes en moyenne mais certaines peuvent aller jusqu'à 50 minutes. Les embarcations se déroutent toujours pour aller au plus près des dauphins et dans la quasi-totalité des cas à moins de 50 mètres des individus avec une vitesse moyenne de 12 nœuds. Tous ces comportements ne respectent pas les recommandations en cas de rencontre ! Il s'agit essentiellement de bateaux à moteur et de jets ski. Ces derniers adoptent des comportements particulièrement insistant. De plus, l'observation d'un groupe de dauphins produit un phénomène d'agrégation aussi dans 83% des cas 4 bateaux observent en même temps le groupe de dauphins, allant parfois jusqu'à 7 bateaux.
Ces données sur le comportement des plaisanciers soulignent la nécessité de communiquer largement sur les règles de bonnes conduites.

Les distances parcourues lors des interactions sont en moyenne de 2,32 Km mais peuvent aller jusqu'à plus de 5 km.

Les impacts directs de l'activité de wale-whatching qui ont été identifiés sont :
  • l'éclatement des groupes (71% des cas observés)
  • fuite et/ou une plongée des animaux (respectivement 85% et 68%).

On note d'ailleurs que les changements de comportements sont beaucoup plus importants en présence de bateaux à moteur ou de jets ski.
Dans tous les cas, l'augmentation des durées de plongées et de déplacements des dauphins entraînent la perturbation des phases de repos et d'alimentation. Les dauphins en viennent d'ailleurs que peut à l'étrave des navires (seulement 18% des cas).
A plus long terme, une mauvaise gestion de cette activité peut entraîner une baisse de la reproduction, la désertion des milieux optimaux à la survie de l'espèce, des risques physiques direct pour les dauphins (blessures par collisions).
Imprimer


La solution, c'est vous !
Eco-volontaires
nous recherchons des écovolontaires disponibles 1 mois et demi : du 15 juin au 31 juillet ou du 1 août au 15 septembre 2006

En savoir +
Partenaires :
La commission européenne WWF Office de l'environnement de la Corse Reserve Naturelle des Bouches de Bonifacio Parc Naturel Régionnal de Corse Université de Corse Sanctuaire PELAGOS Direction Régionnale de l'environnement