Life Linda Life Linda
Rechercher !
Principaux Résultats
Résumé

LINDA EN CHIFFRES


Le LIFE Linda en quelques chiffres



- 1 000 jours de missions en mer

- plus de 8 000 milles nautiques (15 000 km) parcourus

- des interventions sur plus de 150 000 hectares marins

- 20 salariés des différentes structures et une cinquantaine de bénévoles ont contribué au Life LINDA

- 225 Grands dauphins observés dont 117 dauphins photo identifiés et reconnaissables

- plus de 15 000 plaisanciers sensibilisés

- plus de 7 000 enfants sensibilisés par des animateurs

- coopération avec une trentenaire de pêcheurs professionnels


RESUME DES RESULTATS


De 2003 à 2007 le programme Life LINDA a associé les principaux acteurs de la protection de l’environnement, les représentants sociaux-économiques, les touristes et plaisanciers, les populations locales, afin de développer des pratiques durables pour les activités de pêche et de nautisme.

Le suivi des populations de Grand dauphin sur les 3 sites d’études (Saint-Florent, Porto-Galeria, Bouches de Bonifacio) a contribué à l’amélioration des connaissances de l’écologie de l’espèce : 225 dauphins ont été observés dont 117 photo-identifiés et reconnaissables. Il nous a appris en particulier que les dauphins pouvaient avoir des déplacements de grande envergure, mais qu’il ne semblait pas y avoir de lien entre leurs habitats préférentiels et les zones de pêche.

Le suivi de l’activité de pêche a confirmé qu’un filet sur 10 était attaqué en moyenne par les dauphins avec des variations importantes selon les zones et les périodes de l’année. Cependant les prélèvements des dauphins dans les filets ne modifient pas de façon significative leur production. En revanche ils ont un impact important sur l’usure des filets : en une vingtaine d’attaques la dégradation est telle que l’efficacité du filet chute d’un tiers et impose son remplacement. La perte sur une saison est estimée à deux jeux de filets. Des expérimentations ont montré que le passage à des calées de 12 heures plutôt que 24 heures, l’utilisation de plus grandes mailles, et la pratique du palangre constituaient des alternatives viables et économiquement rentables.

Le trafic nautique peut atteindre des valeurs critiques certains jours d’été avec plus d’un bateau par minute sur le secteur des Bouches de Bonifacio à la mi-journée. La plaisance, et le whale-watching « sauvage » qui y est parfois associé, ont un impact non négligeable sur les populations de Grands dauphins. Il est important d’en suivre l’évolution afin d’envisager, le cas échéant, une régulation et une réglementation adaptée.

D’importantes campagnes de sensibilisation ont été menées dans le cadre du Life LINDA. La création d’une malle pédagogique a servi de support à de nombreuses interventions en milieu scolaire, au cours de classe de découvertes ou lors de manifestations publiques. Ce sont ainsi plus de 10 000 personnes qui ont été sensibilisés dont une majorité d’enfants. Au cours des trois saisons d’été plus de 14 000 plaisanciers ont été informés par des éco-volontaires des pratiques à adopter en présence de cétacés. La réalisation et la diffusion d’un film de 26 minutes, une vingtaine de conférences débat et le site internet www.lifelinda.org ont complété ce volet communication.

Le programme Life LINDA n’a pas permis de découvrir la parade absolue au chapardage des dauphins dans les filets de pêche. En revanche, il a sans aucun doute contribué à apaiser la situation et il a fondé les bases d’une cohabitation durable entre l’homme et le Grand dauphin.



Main results
Rapport technique final
Imprimer


La solution, c'est vous !
Eco-volontaires
nous recherchons des écovolontaires disponibles 1 mois et demi : du 15 juin au 31 juillet ou du 1 août au 15 septembre 2006

En savoir +
Partenaires :
La commission européenne WWF Office de l'environnement de la Corse Reserve Naturelle des Bouches de Bonifacio Parc Naturel Régionnal de Corse Université de Corse Sanctuaire PELAGOS Direction Régionnale de l'environnement